Réflexologie et cancer infantile

 

  •  UK
  • 87 patients / 10 minutes de réflexologie
  • 12 patients (Groupe expérimental / groupe placebo) / 40 minutes tous les 2 jours 5 jours

La réflexologie peut aider à soulager les symptômes liés au traitement du cancer tels que les nausées, le stress et l'insomnie. On pense que cette technique a un effet généralement bénéfique sur le bien-être du patient.

La réflexologie est non invasive et douce et constitue l'une des techniques les plus appropriées pour les enfants atteints de cancer. Il peut être effectué sur une chaise, un lit, une table de massage, un canapé ou un berceau.

Beaucoup d'enfants et d'adolescents l'apprécient car cela les aide à oublier tout pendant un moment et à se détendre.

 

Un enfant a dit à propos de son réflexologue : « Cela fait une grande différence pour moi quand elle vient. Quand j'étais à l’hôpital pour faire de la chimio, la réflexologie m'a fait oublier tout ce qui se cachait dans mon corps. » (voir : Tommy Fund for Childhood Cancer newsletter)

 

Dans le cadre d'un programme complet de soins médicaux, il est important de prendre en compte non seulement les dimensions biologiques d'une maladie, mais aussi les facteurs psychologiques et sociaux susceptibles d'affecter l'ensemble de la personne. La réflexologie ainsi que d'autres thérapies complémentaires s'inscrivent bien dans une approche plus globale.

 

Recherches

En ce qui concerne la recherche, nous en sommes encore à ses débuts et il est difficile de trouver beaucoup de recherches sur les effets de la réflexologie en oncologie pédiatrique. Cependant, la réflexologie est de plus en plus utilisée dans les hôpitaux britanniques dans le cadre de services de massage pour les patients cancéreux, y compris les enfants.

 

87 patients ont participé à une étude où chacun n'a reçu que 10 minutes de réflexologie, 5 minutes par pied.

 

Conclusion 1

Les résultats ont montré que les traitements produisaient des effets immédiats et significatifs sur la perception de la douleur, de la nausée et de la relaxation chez les patients. Échelle analogique visuelle.

 

Une autre étude qui a porté sur 12 patients cancéreux britanniques hospitalisés avec différents types de tumeurs et réparti comme suit, 6 dans le groupe placebo et 6 dans le groupe de réflexologie. Les patients ont effectué une analyse visuelle analogique (EVA) 24 heures avant le début des traitements et de nouveau dans les 24 heures suivant leur achèvement.

Les deux groupes ont reçu 40 minutes de traitement tous les deux jours sur une période de 5 jours. L'EVA a mesuré les composantes de la qualité de vie : appétit, apparence, nausée, douleur, sommeil et fatigue, peur de l'avenir, diarrhée, constipation, concentration, communication avec le médecin et la famille, isolement, mobilité, humeur, malnutrition.

 

Conclusion

Les résultats ont conclu que tous les participants étaient rassurés par les traitements alors que dans le groupe placebo, seuls 33% d'entre eux en ressentaient un bénéfice.

 

Source : EXTRAIT « Study : Hodgson, H., « Does reflexology impact on cancer patients’ quality of life ? » Nursing Standard, (England) 14, 31, 33-38. »

Traduit par Nathalie THOULY et Elodie MAGNUS