Détermination de l'efficacité de la réflexologie dans la gestion des patients atteints de neuropathie diabétique : essai clinique contrôlé randomisé

  •  Inde - 2014
  • 58 patients / deux groupes :
    • 1er groupe qui a bénéficié de Réflexologie plantaire et de la pharmacothérapie conventionnelle, 
    • 2ème groupe le groupe de contrôle, avec la pharmacothérapie conventionnelle seule 

Contexte

L'utilisation des méthodes pharmacologiques existantes qui ne semblent pas fournir une réponse suffisante au traitement de la neuropathie diabétique a conduit à explorer l'efficacité d'un traitement complémentaire. Dans ce contexte, cet article a été consacré à l’évaluation de l’efficacité de la réflexologie plantaire. Cette pratique repose sur l'hypothèse selon laquelle les états dysfonctionnels de parties du corps pourraient être identifiés en observant certaines caractéristiques des tissus plantaires et corrigés en stimulant certaines zones spécifiques cartographiées sur les pieds.

 

Méthode

Les sujets (N = 58) atteints de neuropathie diabétique diagnostiquée ont été répartis au hasard dans des groupes de réflexologie et de contrôle dans lesquels les deux patients du groupe étaient traités avec des médicaments pharmacologiques en cours. Les patients du groupe de réflexologie ont en outre été traités de manière holistique avec l'hypothèse que cette thérapie apporterait l'homéostasie parmi les fonctions des organes du corps. Il s'agissait d'une étude basée sur le soignant avec une période de suivi de 6 mois.

 

Les mesures de résultats étaient la réduction de la douleur, le contrôle glycémique, la conductivité nerveuse et les sensibilités thermiques et vibratoires. Les caractéristiques de la peau permettant de détecter les états fonctionnels anormaux des parties du corps ont également été enregistrées et analysées.

 

Résultats

Le groupe recevant la réflexologie a montré plus d'améliorations dans toutes les mesures de résultats que celles des sujets témoins avec une signification statistique.

 

Conclusion

Cette étude a montré l'utilité de l'accompagnement en réflexologie intégrée en complément de la médication conventionnelles dans la gestion de la neuropathie diabétique.

 

Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3913279/

Traduit par Catherine MAQUAILLE, Deborah LEFEUVRE et Jézabel GOUGEON

Plus de détails

Introduction

En Inde, à l'époque de l'étude, on comptait 40,9 millions de personnes diabétiques.

En 2022, ce nombre pourrait atteindre 69,9 millions  

Le diabète des femmes enceintes est très alarmant :  60% de ces femmes pourraient devenir diabétiques plus tard  (étude réalisée par International Diabetic Federation)

 

L'Inde cherche comment réduire le nombre de personnes diabétiques, comment  mieux les soigner et limiter les effets secondaires des risques cardio-vasculaires, les risques de cécité, …

 

Cette étude réalisée en Inde, en 2014, porte sur 58 patients, tous suivis au département de neurologie ambulatoire à  l'Institut Indien des sciences médicales de New Delhi , pour des problèmes neuropathiques liés au diabète. 

Pour l'étude, les 58 patients ont été divisés en deux groupes  

            1er groupe qui a bénéficié de Réflexologie plantaire et de la pharmacologie conventionnelle 

            2ème groupe   le groupe de contrôle, avec la pharmacologie conventionnelle seule

 

Le but recherché

Améliorer l'homéostasie,  réduire le stress mental, améliorer la glycémie réduire les douleurs neuropathiques dans les jambes.

Pour le 1er groupe avec la réflexologie, un membre de la famille (ou un proche) a été formé à la réflexologie plantaire pendant un mois, à raison d'une fois par semaine.

 

Protocole

Le protocole d'application de la réflexologie plantaire, très précis,  a été établi en lien avec l'école de Réflexologie d'Inde,  et a défini les pressions (soit 15 fois 20 secondes) à exercer sur les zones réflexes. 

Des mesures de contrôle ont été réalisées grâce à une machine, afin que tout le monde exerce  la même pression. 

Ce protocole a défini les zones réflexologiques travailléees pour équilibrer les zones énergétiques, le système lymphatique, le plexus solaire, les surrénales, la colonne vertébrale, le système urinaire, le système digestif, le cerveau, les glandes endocrines, le nerf sciatique, le genou, les hanches.

L'étude comparative a été réalisée sur une durée totale de 5 mois ; un mois supplémentaire avait été nécessaire avant, pour la formation des soignants à la réflexologie. Au total l'étude a duré 6 mois.

Les mesures ont été réalisées grâce à des questionnaires et tests mondialement reconnus : par ex: pour la douleur neuropathique c'est le score EVA qui a été utilisé.

 

Résultats

Les résultats ont montré (voir tableau 1) en comparaison du groupe réflexologie par rapport au groupe témoin

  • Une réduction de 52,4 % des douleurs 
  • Une amélioration de 100% pour les tests sur la sensibilité au froid
  • Une amélioration de la qualité de vie de 21,3%
  • Une amélioration concernant les caractéristiques physiques des pieds (couleur, chaleur, gonflement, ...)  pour tout le monde
  • Une amélioration globale sur tout le corps
  • Limites de l'étude : c'est un soin manuel  qui reste difficile à contrôler.

 

Conclusion

Cette étude démontre que la reflexologie en complément  d'un traitement  pharmacologique, peut-être recommandée pour réduire les souffrances neuropathiques et améliorer la qualité de vie des personnes diabétiques.