Neurophysiologie de la réflexologie : travaux du Dr Manzanares (Espagne)

Le docteur Jesus Manzanares, médecin espagnol, étudie depuis des années les fondements neurophysiologiques de la réflexologie. Les recherches du Dr Manzanares ont permis d'identifier et de biopsier des dépôts (que les réflexologues ont traditionnellement désignés sous le nom de «cristaux») qui se trouvaient dans les zones réflexes des pieds. Ces dépôts sont associés à la douleur, contiennent des fibres nerveuses et présentent des caractéristiques différentes selon leur degré d’acuité ou de chronicité (Manzanares, 2007). Un bref aperçu de son travail non publié est disponible sur son site Web (www.manzanaresmethod.com).

 

En utilisant des images thermographiques de la plante des pieds avant et après la réflexothérapie, ainsi que des images similaires de la colonne vertébrale, le Dr Piquemal a pu montrer un changement dans le schéma thermique de la plante des pieds "qui se reflétait sur la peau de la colonne vertébrale." le dos pour chacune des cinq zones [cutanées] sélectionnées "(2005). L’importance de cette recherche réside dans le fait qu’elle relie les travaux de réflexologie des pieds au flux sanguin des organes internes (poumon, foie, estomac, pancréas et intestin grêle), par vasoconstriction ou vasodilatation via le système nerveux autonome. Il semble que la réflexologie puisse jouer un rôle dans la régulation de la perturbation du flux sanguin, du moins dans ces organes.